En écoute sur qobuz

Site de l’artiste : www.chassol.fr

Musique concrète & ludique

Christophe Chassol est un musicien de terrain : La Nouvelle-Orléans sur Nola Chérie, l’Inde sur Indiamore, la Martinique sur Big Sun. Pour chacun de ses trois derniers albums, il s’est inspiré d’un territoire et d’une culture, et en a tiré des musiques (et des films) à la fois documentaires et oniriques. Sa technique (marque déposée) : l’harmonisation du réel. Ça a l’air compliqué dit comme ça, mais c’est en réalité limpide. Chassol approche, enregistre et filme la vie (dialogues, ambiances, moments…) comme des mélodies qu’il sample, rejoue, met en boucle et accompagne de ses propres compositions musicales, entre pop et jazz-rock. Une forme de synesthésie, où l’image et la musique semblent s’inspirer et se confondre. Son nouveau terrain est un terrain de jeu. Titré Ludi, l’album s’inspire du livre Jeu des perles de verre de Herman Hesse. Dans ce roman de science-fiction, il est question d’ « un langage nouveau, d’une langue faite de signes et de formules, dans laquelle les mathématiques et la musique eurent une part égale, où il devint possible d’associer les formules astronomiques et musicales, et de réduire en somme à un dénominateur commun les mathématiques et la musique ».

Ça a l’air compliqué dit comme ça. Et ça l’est. Car, comme les précédents projets de Chassol, Ludi n’est pas qu’un disque. C’est la partie audio émergée d’un « objet artistique » qui est aussi film et spectacle scénique. Avec plus de collaborateurs que d’habitude (les voix d’Alice Lewis, Ala.ni, Thomas de Pourquery, le flûtiste Jocelyn Mienniel…), Chassol compose comme un savant fou crayonne des équations sur un tableau noir, jusqu’à déborder sur le mur. Les 30 morceaux de Ludi sont un dédale de musique, avec des tunnels, des fausses pistes, des hypothèses et toujours ces moments où tout semble s’éclairer, où les notes chantent « eurêka ! ». On reconnaît les boucles, les formes et les harmonies de Chassol, toujours aussi vif et passionné dans sa façon de faire de la musique. Mais, moins géolocalisé que les précédents, cet album de virtuose obsessionnel sonne parfois comme une suite d’exercices de style. Il gagnera assurément à être découvert avec les vidéos et/ou en live, quand Chassol sort le grand jeu. © Stéphane Deschamps/Qobuz

audioframe-qobuz

Envie d'écouter du Bon Son Hi-res*,
en attendant le dé-confinement ?

C'est à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 15 Mai 2020 seulement !
(
Partenariat audioframe / qobuz)

Qobuz à décidé d'être fidèle à la musique et nous on a décidé d'être fidèle à Qobuz. Audioframe étant partenaire Qobuz society, nous vous proposons de participer au Qobuz Music Gift : c'est très simple, télécharger en HiRes une selection d'albums OFFERTS GRATUITEMENT par Qobuz, pour le plus grand plaisir de vos oreilles et de votre bibliothèque musicale ! Inscrivez-vous et profitez de cette très belle offre !

Merci pour votre inscription. et profitez maintenant de l'offre Qobuz/audioframe ICI : https://www.qobuz.com/fr-fr/search?q=qobuz-music-gifts&utm_source=e-mail&utm_medium=marketing&utm_campaign=QobuzMusicGifts_society&qbzs=DownloadOp&qbzc=musicgifts_society

Pin It on Pinterest

Share This